Mots clés

mots clés et stratégie de contenu SEO

Un bonne stratégie de référencement commence par le choix des requêtes des internautes.

La recherche des bons mots clés est la base d’un bon référencement. Mais dans cette quête vous ne devrez pas oublier de faire correspondre votre contenu aux besoins des internautes.

L’optimisation technique est importante, le choix des mots clés est un maillon essentiel, mais pensez à vos lecteurs en leur proposant un contenu répondant à leur attentes!

Mots clés et SEO

L’internaute lambda ne le sait pas toujours, mais un combat impitoyable s’opère sur les moteurs de recherche. Une lutte pour des mots. Si vous arrivez à faire correspondre votre contenu aux recherches tapées par les internautes, alors vous aurez peut être la chance d’apparaître sur les moteurs de recherche.

Encore faut-il coller aux exigences de Google, écrire un texte de qualité, optimiser sa page et obtenir des liens externes qui en pointant vers votre site donneront  des signaux positifs à Google.

Trouver les bons mots clés

Google Trends vous donnera une idées des tendances des mots clés les plus recherchés en lien avec l’actualité.

Pour bien débuter le mieux est d’établir des listes de mots et de les classer par thématique. Pour chaque mot clé important vous devrez trouver des synonymes d’expressions afin d’enrichir votre texte.

Si vous êtes auto-entrepreneur, que vous voulez vendre des auto-radios, inutile d’imaginer de vous positionner en 1ère page sur Google avec ce mot! Estimé à 33000 recherches/mois, c’est alléchant! Mais vous aurez pour concurents: Norauto, Feu Vert, CDiscount… Autant dire que votre tâche sera rude!

Ranxplorer est un outil qui va vous permettre d’analyser vos mots clé et vous donnera des indications sur le nombre de recherches, vos concurents, etc… Les outils SEO sur ce secteur d’activité sont très nombreux (preuve de l’importance des mots clés en référencement naturel). Yooda, Secockpit, Semrush et bien d’autres vous proposent d’explorer le web à la recherche des meilleurs mots clés!

Les outils gratuits qui vont vous aider…

Le 1er outil à utiliser (en plus il est gratuit) c’est Google. C’est le moteur de recherche le plus utilisé en France et il va vous permettre de connaitre les recherches que font les internautes grâce à son Keyword planner.

D’autres outils existent, et vous propose des services gratuits. Yooda vous permet après inscription, sans abonnement, d’accéder aux vingts 1ers résultats d’une recherche. Spyfu vous permettra aussi de visualiser les mots clés de vos concurents, utile pour éviter de trop se creuser la tête!

Ubbersuggest du célèbre Neil Patel est un outil complet avec l’immense avantage d’être entièrement gratuit qui vous aidera à trouver des mots clés (si vous êtes peu inspiré vous pourrez commencer par scanner le site Web de vos principaux concurrents afin de trouver tous les mots clés sur lesquels ils sont déjà positionnés).

Le nom de domaine.

Il y a quelques années, L’exact Match Domain (le fait que le domaine contienne les mots clés d’une requête web – ex: assurance.fr) pouvait permettre un gain dans le référencement. Ce facteur a aujourd’hui perdu de son importance. Malgré cela, inutile d’espérer acheter assurance.fr ou autoradio.fr, certains noms de domaine valent des millions d’euros!

Comment optimiser votre site internet?

Vous avez choisis soigneusement vos mots clés? Reste à les placer soigneusement dans votre contenu. La règle en SEO veut qu’un mot clé = une page. Vous vous rendrez compte que le mot autoradio est recherché 33000 fois/mois, mais le mots auto radio (avec l’espace) 3600 fois. Il conviendra donc de créer une page pour chacun des mots sur lequel vous voulez être référencé.

Le taux de rebond

Le taux de rebond est un indicateur marketing permettant permettant de mesurer le taux de visiteurs qui sont entrés sur une page web et l’ont quitté sans visiter d’autres pages.

Un taux de rebond élevé est plutôt un signe négatif sur une page web. Votre stratégie d’acquisition de trafic ne doit pas se borner à faire de l’optimisation SEO en accumulant des mots clés. Les abus de ce genre (black hat) sont de plus de mieux en mieux détectés par Google grâce à ses filtres (google penguin, google panda…) qui pourront pénaliser votre site web en cas de mauvaises pratiques.

La tentation de copier ses voisins (duplicate content) est également très mal vu par Google.

La longue traine

Vous trouverez certainement, à l’occasion de vos recherches, de très nombreux mots générant quelques centaines, voir dizaines de requêtes tous les mois. Il n’est point besoin dans ce cas de perdre du temps à créer une page spécifique pour chacun de ces mots. L’astuce étant de les inclure harmonieusement dans votre texte dans l’espoir que Google les intégrera dans ses résultats.

Le concept de longue traine a été inventé par Chris Andersen lorsqu’il s’est rendu compte (en analysant les données d’Amazon notamment) que des milliers de mots clés générant très peu de recherches généraient plus de ventes que des mots ayant plus de volume mais très concurrentiels.

Votre site doit donc comporter un mot clé principal, 2-3 mots clés secondaires, un champ lexical riche, ciblé sur votre thématique afin d’alimenter la longue traîne.

Structurez et optimisez vos pages et articles!

En référencement naturel les domaines d’intervention sont innombrables. Pour rester sur le contenu, certaines optimisations sont indispensables:

  • Insérez les mots importants dans vos titres (H1, H2…)
  • Utilisez un champ sémantique riche en relation avec le mot clé principal.
  • Remplissez les balises alt de vos images avec vos mots clés.
  • Les métadonnées (titre et descriptif) doivent être renseignées de manière à inciter au clic.

L’importance du nombre de mots par page

Dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel vous allez établir un certain nombre d’articles à écrire, ainsi qu’une liste de mots clés que votre site internet devra contenir et sur lequel vous aurez besoin d’être référencé.

Les pages les plus importantes de votre site devront être suffisamment conséquentes pour qu’elles soient bien considéré par les moteurs de recherche.

On dit généralement que 800 mots minimum est une bonne base (tout dépendra de la concurrence sur le mot clé). Dans le cadre d’une stratégie de cocon sémantique, l’architecture de vos articles sera établie par les pages principales conséquentes (800 à 1500 mots) et des pages plus petites qui viendront en soutien des pages principales? Voir pour cela les techniques de cocon sémantique de Laurent Bourrelly.

Certains n’hésitent pas à écrire des articles très fournis, de plus de 5 000 mots afin de maximiser leurs chances d’apparaitre sur les moteurs de recherche.

La mise à jour du contenu est également un critère dont Google tient compte pour classer les sites Web.