Reconversion professionnelle – bien préparer son projet

Vous êtes expérimenté, qualifié et vous ressentez le besoin de changer de vie, d’envisager une évolution professionnelle qui vous permettra de vous épanouir?

Avant d’abandonner le statut de salarié pour créer votre entreprise il est important de mettre toutes les chances de votre côté.

Même si vous avez l’envie de tout plaquer, que vous vous sentez prêt à franchir le pas, prenez le temps de bien préparer votre projet. Créer son entreprise ne s’improvise pas! Avant de franchir ce cap important et de devenir votre propre patron, posez-vous les bonnes questions!

Réorientation, bilan de compétences, formation, mobilisation de votre CPF, fongecif découvrez toutes les aides que vous pouvez mobiliser et qui vous aideront à bien réussir votre reconversion professionnelle!

Faites un bilan personnel et professionnel

Faire le point sur vos motivations, vos contraintes est essentiel afin de partir avec des objectifs clairs. Avant de vous lancer tête baissée dans une l’étude de marché, pensez à tout d’abord à faire le point sur votre situation personnelle.

La famille et votre situation personnelle:

Avez-vous consulté votre entourage, votre famille qui risque d’être impactée, adhère-t-elle au projet ?
Quelle sont vos charges (loyer, crédits), les revenus d’appoint lors de la 1ère année d’activité ?
Avez-vous un apport financier si vous devez investir dans votre société (en dessous de 30% d’apport les banque ne vous prêteront pas d’argent.

Etes vous chômeur, étudiant, salarié, si oui allez-vous démissionner, pouvez vous négocier une rupture conventionnelle afin de bénéficier du chômage avant de créer votre activité?

Vos motivations:

Faites le point sur les raisons qui vous poussent à vouloir vous mettre à votre compte. Est-ce que ces raisons sont suffisantes? Souhaitez-vous travailler seul, ou à terme embaucher des salariés? Votre projet nécesite-t-il de passr par la case formation, une formation certifiante est-elle obligatoire?

Vous appuyer sur l’avis objectif d’un professionnel par le biais d’un bilan de compétences peut s’avérer judicieux.

Explorez votre environnement:

Pour mener à bien votre projet vous devrez enquêter sur les nouvelles tendances, les activités porteuses ou innovantes qui peuvent aussi vous plaire ou vous permettre de valoriser vos acquis professionnels. Mais attention à ne pas être trop original, une nouvelle orientation n’a en effet de sens que si elle vous ouvre de réels débouchés !

Quels sont vos atouts?

Pensez-vous avoir les qualités d’un chef d’entreprise? Quels sont vos savoir-faire, expériences professionnelles, associatives, personnelles sur lesquelles vous allez pouvoir vous appuyer. Quelles sont les compétence qui vous manquent et que vous allez devoir acquérir?

Peut être avez-vous des compétences transférables (êtes vous un gestionnaire, un commercial, un manager dans l’âme?) Il est bon de savoir si vous pouvez vous positionner directement sur le métier visé ou si vous devez faire une formation au préalable.

Utilisez vos acquis professionnels :

Les différents postes que vous avez occupé vous ont permis d’acquérir de l’expérience, vous pouvez vous appuyer dessus lors de votre création, utiliser également votre réseau professionnel (les fournisseurs avec qui vous travailliez deviendront peut être vos futurs clients).

Etudes, Formations, loisirs sont aussi à prendre en considération car ces activités vous ont apporté des savoir-faire diversifiés. Listez-les ! 

Mieux cerner vos qualités:

Le RIASEC est une des nombreuses techniques existantes en orientation professionnelle. Cette technique vise à vous aider à faire votre introspection et permet de définir 6 caractéristiques permettant de décrire à la fois les intérêts des personnes, les environnements professionnels, les activités de loisir et les métiers :

RÉALISTE : Savoir-faire, Fabriquer, Activité physique, Plein air
INVESTIGATEUR : Chercher, Apprendre, Sciences, Technologie
ARTISTE : Ressentir, Se passionner, Concevoir, Créer
SOCIAL : Transmettre, Comprendre les autres, Communiquer, Relation
ENTREPRENANT : Agir, Entreprendre, Diriger, Commander
CONVENTIONNEL : Planifier, Structurer, Traiter les données, Chiffres

Quelques chiffres…

  • 34% de la population française a envie d’entreprendre.
  • Parmi les personnes ayant envie d’entreprendre : 65% n’ont pas de projet.
  • Les facteurs déclencheurs : expérience adaptée, marché porteur, idée prometteuse.
  • Les facteurs dissuasifs : manque de fonds, conjoncture, démarches complexes.
  • 53% souhaitent poursuivre dans son domaine de compétence, et champ d’activités.
Les motivations à l’entreprenariat:
  • Liberté/indépendance (51%)
  • Epanouissement personnel (45%) 
  • Gain personnel (32%)
  • Concrétiser une idée (25%)
  • Vivre des défis (22%) ;
  • Environnement de travail différent (15%)
Quelles sont le raisons qui conduisent à avoir le projet de création d’entreprise:
  • Expérience professionnelle (25%)
  • Marché porteur (24%)
  • Idée prometteuse (22%)
  • Personne de confiance avec qui travailler (15%)
  • Chômage (12%)
  • Réseau professionnel (10%)
Secteur d’activité envisagé
  • Commerce, distribution, service aux particuliers (27%)
  • Hôtellerie et restauration (11%)
  • Enseignement, santé et action sociale( 8%)
  • Transport/tourisme (6%)
Share This